La même énergie moins chère, comment est-ce possible ?

En France, tous les professionnels disposent de la même électricité. Pourtant, d’une entreprise à l’autre, la facture d’électricité varie. Cela résulte d’une différence de consommation mais aussi du choix du fournisseur d’électricité. Comment expliquer que, malgré l’ouverture à la concurrence, nous ayons tous la même qualité d’électricité ? Pour quelles raisons l’énergie est-elle moins chère dans certains cas ? Comment en bénéficier ? Pour répondre à ces questions, Cdiscount Energie Pro vous propose ce guide sur l’organisation du marché de l’électricité en France.

Marché de l’électricité en France : acteurs et fonctionnement

Avant de s’intéresser au fonctionnement du marché, il faut revenir à la base, c’est à dire au produit lui-même : l’électricité. Pour faire simple, l’électricité qui alimente nos entreprises est un amas d’électrons sans distinction de qualité. Afin d’arriver dans une ampoule, un ordinateur ou un autre appareil, cet amas d’électrons va réaliser un parcours en plusieurs étapes avec l’aide de différents acteurs.

Les producteurs d’énergie en France

Le parcours de l’électron commence au moment de la production. Comme leur nom l’indique, les producteurs d’électricité sont ceux qui fabriquent de l’énergie. Ils créent des électrons par le biais :

  • de réacteurs nucléaires, en majorité propriété d’EDF ;
  • de la combustion d’énergies fossiles dans des centrales à charbon ou à gaz ;
  • des énergies renouvelables, telles que le photovoltaïque ou l’éolien.

Le fruit de cette production est acheté par les fournisseurs d’électricité à un tarif plus moins cher. Ils se chargent de la revendre ensuite aux consommateurs.

Les fournisseurs d’électricité

Pendant longtemps, EDF, le fournisseur historique a été le seul à pouvoir fournir en électricité les entreprises françaises. Aujourd’hui, les fournisseurs alternatifs, comme Cdiscount Energie, peuvent aussi commercialiser de l’électricité aux professionnels.

Les missions de RTE et Enedis

Rachetée par les fournisseurs, cette électricité verte, d’origine fossile ou nucléaire est injectée sur le même réseau d’électricité français. En arrivant sur les lignes à haute tension, tous les électrons sont donc mélangés. Ils sont ensuite distribués indistinctement dans les entreprises et les foyers français via le réseau basse et moyenne tension. C’est pourquoi, tous les consommateurs bénéficient d’une électricité de même qualité.

Dans le processus d’acheminement interviennent deux acteurs investis d’une mission de service public : RTE et Enedis. RTE se charge de transporter l’électricité sur les lignes à hautes tension.

Ensuite, Enedis distribue l’électricité aux professionnels et aux particuliers grâce au réseau moyenne et basse tension.

Ils sont en situation de monopole pour permettre à tous les fournisseurs d’avoir accès au même réseau d’électricité. Sinon chaque fournisseur devrait lui-même installer des lignes pour transporter l’électricité du producteur au consommateur.

Ouverture à la concurrence : tarif réglementé de vente et offres de marché

On l’a vu, l’électricité consommée reste toujours la même. Pourtant, elle peut présenter des différences tarifaires d’un fournisseur à l’autre. Cela s’explique en partie par l’histoire de l’ouverture à la concurrence et notamment par la mise en place du tarif réglementé. Voyons ensemble cela.

Le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité, qu’est-ce que c’est ?

En 2004, le marché de l’électricité a été ouvert sur le segment des entreprises et collectivités territoriales dans toute l’Union Européenne. Depuis cette date, les professionnels peuvent choisir en toute liberté leur fournisseur d’énergie. Pour que cette libéralisation puisse être profitable à tous, les pouvoirs publics ont décidé de l’encadrer. Afin d’éviter une forte dérégulation des prix sur le marché de l’énergie, les autorités ont mis en place les fameux tarifs réglementés de vente de l’électricité.

Pour les pros, cela s’est traduit par l’apparition :

  • Du « tarif vert » pour les industries et collectivités avec un compteur d’une puissance supérieure à 250 kVA. Il s’agit de très gros consommateurs d’électricité ;
  • Du « tarif jaune » pour les entreprises avec un compteur électrique d’une puissance comprise entre 36 kVA et 250 kVA ;
  • Du « tarif bleu » pour les entreprises dont le compteur présente une puissance inférieure ou égale à 36 kVA. Ce sont les compteurs les plus répandus chez les professions libérales, les artisans, les TPE et les PME.

Au 1er janvier 2016, du fait de la Loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité) de 2010, les tarifs verts et jaunes ont pris fin. Aujourd’hui, subsiste encore le tarif bleu. Il est fixé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) et révisé chaque mois. Ces évolutions sont ensuite approuvées ou non par le gouvernement.

Commercialisé par EDF, le tarif bleu est loin d’être le plus intéressant. Il permet simplement de se faire une idée globale du prix de l’électricité en France. D’ailleurs, il sera supprimé au 31 décembre 2020 pour les pros. Il est vivement conseillé aux entreprises d’anticiper cette réforme en changeant d’offre. C’est très simple puisque le contrat tarif bleu d’EDF ne présente aucun engagement. Cela signifie que le changement de fournisseur est gratuit et immédiat. En revanche, dès le 1er janvier 2021, les professionnels qui ne l’auront pas fait seront basculés sur une offre d’EDF sans pouvoir la choisir. Il sera donc plus difficile pour eux de maitriser leurs dépenses en énergie.

Les offres de marché d’électricité pour les professionnels

Face au tarif réglementé, on trouve les offres de marché d’électricité. Ce sont les offres proposées par les fournisseurs alternatifs d’électricité. Ces derniers peuvent fixer le prix de l’abonnement à l’électricité et du kWh comme ils l’entendent.

Aujourd’hui, existent trois grands types d’offres de marché :

  • Les offres sur-mesure, en général réservées aux profils « tarif vert » et « tarif jaune » ;
  • Les offres à tarifs fixes sur plusieurs années, souvent un peu moins économiques que le TRV ;
  • Les offres à tarifs indexés qui suivent l’évolution du tarif bleu. Elles présentent un pourcentage de réduction sur prix du kWh HT de l’électricité par rapport au TRV. A l’heure actuelle, ce sont les offres d’électricité les moins chères.

Changer de fournisseur d’électricité : quels avantages pour une entreprise ?

Préparer la fin des TRV constitue, en soi, un motif de changement de fournisseur. Mais cette démarche peut aussi recouvrir d’autres avantages. Payer la même électricité moins chère peut aussi s’accompagner d’une meilleure qualité de service pour les pros. Regardons cela ensemble.

Faire baisser ses factures d’électricité professionnelles

Réduire les factures d’électricité pro, c’est là le premier avantage du changement de fournisseur. Changer de fournisseur d’électricité permet souvent à une entreprise de réaliser des économies. En effet, en optant pour un prix du kWh moins cher que le TRV, mécaniquement, les dépenses baissent.

Conscient de l’impact de la facture d’électricité sur le budget des entreprises, Cdiscount Energie pro a donc choisi de lancer une offre à tarifs indexés. Elle assure aux professionnels une électricité 7% moins chère que le tarif règlementé de vente pendant toute la durée du contrat.

Bénéficier d’un service client de qualité à moindre frais

Grâce à l’ouverture à la concurrence, les professionnels peuvent bénéficier d’une électricité moins chère et de même qualité. Mais cela impacte-t-il la qualité du service client ? En effet, personne n’est à l’abri d’un dysfonctionnement. C’est pourquoi, il est nécessaire de pouvoir communiquer avec son fournisseur d’énergie. Mais moins cher, ne signifie pas moins bien. Bien souvent, un changement de fournisseur permet d’opter pour un meilleur service client.

Ainsi, pour assurer le suivi du contrat des entreprises, le service client de Cdiscount Energie pro est disponible par téléphone 6 j/7 et s’engage à répondre en moins d’une minute. Ensuite, dans un souci d’efficacité, les agents traitent la demande des pros en moins de 24h.

Energie moins chère : comment changer de fournisseur d’électricité pro ?

Vous l’aurez compris, changer de fournisseur d’électricité peut aider les entreprises à faire des économies. Mais en pratique comment s’effectue le changement ?

Résilier son contrat d’électricité d’entreprise

A moins de déménager, pour professionnels avec un compteur de moins de 36 kVA, il est bien souvent inutile de procéder à la résiliation de votre contrat d’électricité pro. Pour changer de fournisseur, il faudra simplement souscrire un nouveau contrat. Les démarches de résiliation seront alors gérées par votre nouveau fournisseur.

Pour les entreprises tarif jaune ou vert, c’est un peu différent. En général, les contrats présentent une durée d’engagement. A l’inverse des petits pros, il leur faudra donc s’acquitter de frais de résiliation.

Souscrire un contrat d’électricité moins cher

Pour souscrire un nouveau contrat, c’est très simple. Il suffit simplement de contacter votre nouveau fournisseur d’électricité. Afin de gagner du temps lors du processus de souscription, pensez à préparer en amont :

  • Votre numéro de point de livraison (PDL) appelé aussi Référence d’Acheminement d’Electricité (RAE). Il est indiqué sur vos factures ;
  • Le relevé de votre compteur d’électricité ;
  • Le RIB de la société.

C’est terminé ! Vous devrez simplement vous acquitter de votre facture de clôture auprès de votre précédent fournisseur. Le montant correspond au dernier mois de consommation et permet de mettre un terme définitif au contrat.

Bon à savoir :
Comme l’énergie consommée reste la même, cela n’a aucun impact sur les appareils électriques présents dans votre bureau. D’ailleurs, le changement de fournisseur n’implique ni coupure de courant, ni intervention technique sur votre compteur. Enedis se charge d’assurer la continuité de l’alimentation de votre local commercial.

Changer de fournisseur d’électricité permet aux professionnels de faire de belles économies. Cdiscount Énergie Pro propose une électricité 7 % moins chère que le tarif bleu. Découvrez notre offre d’électricité pour les entreprises !